Comment utiliser un prêt personnel pour rebâtir son crédit ?

Pour réaliser des projets personnels tels que l’achat d’une voiture ou d’une maison, il est possible de faire une demande de prêt personnel dans l’optique de remettre votre score de crédit au bon niveau. Cette initiative a pour but de vous donner l’opportunité de produire un registre de remboursement dont les transactions sont prises en compte à au moins 35 % de votre score FICO. 

Ainsi, il est possible de payer chaque mois une somme préalablement définie jusqu’au remboursement complet de la dette. Dans le même temps, le prêt à titre personnel pourra rendre votre crédit meilleur et conforter vos dettes. Pour obtenir un tel prêt, le mécanisme est assez facile. Découvrez comment faire. 

comment utiliser un pret personnel pour rebatir son credit

Optez pour des prêts minimes pouvant développer votre emprunt 

Il existe des agences dans le domaine des finances qui offrent la possibilité à leurs clients de faire des prêts qui permettent d’agrandir leurs crédits. La plupart du temps, il s’agit de montants quasi-insignifiants dont les remboursements sont notifiés aux services de crédit. C’est en effet une opportunité qui vous donne la possibilité de refaire votre emprunt sans trop de difficultés. De plus, vous pouvez aussi souscrire à des prêts qui nécessitent la mise en gage d’un bien. 

En effet, quelques coopératives et certaines banques offrent ce type de service à la clientèle. Néanmoins, pour ne pas contracter une autre dette dans l’optique d’en améliorer une précédemment acquise, il est recommandé de se créer un compte chez un prêteur personnel.

La consolidation de crédit, une alternative qui marche

Pour minimiser le degré d’usage de votre crédit, il est conseillé de recourir à un emprunt personnel pouvant renforcer une dette de cartes de crédit. En effet, le niveau d’usage du crédit est fondé sur la somme que vous devez au niveau de la carte de crédit par rapport au montant disponible. Par ailleurs, en ce qui concerne les comptes, il est préférable de les maintenir ouvert pour en tirer les avantages. 

Considérons les données de cartes de crédit ci-après : 

  • Pour une balance habituelle de 250 $

Il faut un paiement de 15 $, une limitation de crédit de 500 $ et un intérêt global de 32 $. La durée de remboursement est de 1 an 7 mois (soit 19 mois) pour un taux de 15 %.

  • Pour une balance habituelle de 500 $

Il faut un paiement de 25 $, une limitation de crédit de 1 000 $ et un intérêt global de 92 $. La durée de remboursement est de 2 ans (soit 24 mois) pour un taux de 17 %.

  • Pour une balance habituelle de 1 250 $

Il faut un paiement de 35 $, une limitation de crédit de 2 000 $ et un intérêt global de 607 $. La durée de remboursement est de 4 ans 6 mois (soit 54 mois) pour un taux de 19 %.

Ainsi, en faisant un prêt personnel d’une somme de 2 000 $ remboursable en deux années et un intérêt évalué à 12,9 %, la somme que vous aurez à payer mensuellement sera de 94,99 $ pour un taux d’intérêt de 280 $. Avec cette procédure, vous diminuez également l’usage de votre crédit à hauteur de 57 % à 0 %. 

Toutefois, en payant de petits montants, la durée totale pour rembourser votre emprunt sera de 2 ans et 11 mois. Dans ce contexte, l’écart est d’une année. Il faudra alors remettre 573 dollars comme intérêts au niveau des cartes de crédit, à condition que vous ne fassiez plus de dépenses. 

Faire des virements automatiques

Pour solder vos mensualités, le virement automatique est une option très pratique. En effet, il vous évite le retard en ce qui concerne les échéances. Il faut le rappeler, si le paiement n’est pas fait à bonne date, cela entraîne une pénalité. De plus, une perte de 110 points peut s’observer au niveau de votre cote de crédit si le retard couvre près de 30 jours. 

Bien lire votre contrat, surtout les informations en petits caractères

Dans votre contrat, vous devez particulièrement être regardant sur les parties qui abordent les paiements et les pénalités. À titre illustratif, une somme peut être réclamée en guise d’étude de dossiers. De même, une pénalité peut être demandée en cas de remboursement total de l’emprunt avant l’échéance. En effet, en fonction de la somme, les données peuvent changer et peuvent engendrer des frais supplémentaires pouvant éliminer les bienfaits de l’opération. 

Essayez la carte de crédit avec une garantie

Au cas où vous ne seriez pas en mesure de décrocher un prêt personnel, les cartes de crédit dont l’obtention nécessite le dépôt d’une garantie restent l’alternative à envisager. On distingue par exemple les cartes Sécurisés qui sont très recommandées pour une opération de reconstruction de crédit. Elles vous permettent aussi de faire affaire avec les banques. 

Pour en avoir, vous devez d’abord entamer une étude du marché en faisant le sondage au niveau des coopératives qui existent. Elles proposent parfois des intérêts peu élevés. Ensuite, vous devez faire une demande pour avoir un compte, sans oublier de faire un premier dépôt. 

Dès que votre compte sera activé et prêt à l’emploi, veillez à faire des opérations normales en gardant un faible solde, dans le but de rendre votre crédit meilleur. 

Pourquoi faut-il commencer avec un prêt personnel ? 

Les structures de finances disposent de nombreux services pour les prêts personnels. Au cas où vous ne seriez pas dans l’urgence, il est préférable d’avoir un compte chez un créancier indépendant. En effet, ils ont l’habitude de proposer des crédits de construction avantageux, sans que le client n’ait à contracter un emprunt.