Comment augmenter sa cote de crédit

Votre cote de crédit est en chute libre et cela vous inquiète. Rassurez-vous ! Il y a toujours la possibilité de corriger votre réputation financière. Découvrez ici un ensemble de recommandations qui vous permettront très certainement de regagner la confiance de vos prêteurs. 

Nous vous présentons ici trois astuces assez simples et faciles à mettre en œuvre pour améliorer considérablement votre cote de crédit. 

  • À partir du moment où vous vous approchez de la faillite vous devez soigner les relations avec vos créanciers. Vous devez augmenter votre cote de crédit et pour cela, vous devez préparer un budget. 
  • Vous devez soigner votre image auprès de vos prêteurs. La procédure pour ce faire reste aussi très accessible. Renouez au plus tôt avec une meilleure routine financière. Cela passe par le paiement à bonne date de vos redevances. 
  • Une fois le paiement de vos dettes effectué, il vous faudra recommencer des prêts en gardant de bons comportements. Ces bonnes habitudes vous permettront de rehausser votre cote de crédit. 

Combien de temps est-il nécessaire pour remonter sa cote de crédit ?

Vous pouvez en quelques jours améliorer votre cote de crédit. Soit en contestant les erreurs qui se sont glissées dans le rapport de crédit ou en soldant vos dettes. Ce faisant, vous réussirez à nettoyer vos antécédents peu satisfaisants et donc à redorer votre réputation financière. Essayez de vite régler vos factures mensuelles, et ce de manière continuelle. À cet effet, vous pourrez constater les répercussions de ces bonnes habitudes sur votre cote de crédit. Il est donc indispensable de garder cette routine pour remonter votre cote de crédit.

10 stratégies pour augmenter sa cote de crédit

  1. Remboursez vos mensualités à bonne date

Il ne suffit pas de payer vos dettes pour améliorer votre cote de crédit, vous devez prendre les bonnes habitudes. Dans votre quête, il est question d’améliorer votre cote. Vous devez alors anticiper les paiements de vos cartes et de vos factures. 

Si vous réussissez à solder avant l’échéance, ce serait encore plus intéressant pour votre cote de crédit. Les paiements en retard (même les plus petits montants) sont un excellent moyen de favoriser la chute de votre cote de crédit. Ne vous laissez donc pas prendre à ce piège. 

  1. Examinez votre dossier

Pour obtenir un prêt, prenez la peine de vous assurer que votre dossier est bien fourni. Relevez les erreurs ou toutes les autres choses qui pourraient entacher votre image et diminuer vos chances d’avoir le prêt. Faites-en une routine annuelle et sécurisez vos demandes de prêt. 

Il vous suffit de remplir un formulaire en ligne pour l’avoir. Rendez-vous sur equifax.ca ou sur transunion.ca et suivez les instructions qui vous y seront données. Une fois finalisé, votre demande sera prise en compte et vous le recevrez par la poste. À partir de là, vous serez en mesure de corriger le tir dès que vous constatez une erreur. 

  1. Variez les types de prêts

N’ayez pas qu’un seul type de prêt ! Il est important de varier les types de vos prêts pour avoir la confiance de votre prêteur. Il existe en effet plusieurs types de prêts dans les banques. En effectuant plus d’emprunts, il se peut que vous soyez plus endetté. Toutefois, cumuler une diversité de prêts (quand vous avez la possibilité) vous donne du crédit auprès de votre banque. 

  1. Établissez votre budget 

Vos différents problèmes d’argent ont désormais une solution et vous nourrissez le désir d’aller de l’avant et de concrétiser vos projets. Contracter un autre prêt vous aidera, mais il vous faudra établir un plan adéquat.  

À cet effet, prenez désormais le temps d’établir un budget et de relever les causes ou les erreurs qui autrefois vous ont conduit dans le gouffre. C’est là, un moyen sûr pour un nouvel élan.

  1. Ne laissez aucun paiement inachevé

Soignez votre pointage de crédit. Pour cela, optez pour les paiements au complet de votre solde mensuel. Ne laissez plus des redevances salir votre réputation et être un frein à l’augmentation de votre cote de crédit. Soyez plus rigoureux envers vous-même et payez vos dettes à bonne date.

  1. Recommencez à emprunter

À la suite d’une proposition de consommateur ou une faillite, il est préférable de renouer avec les prêts. Ainsi, vous montrerez à vos prêteurs qu’il en faut plus pour vous atteindre, tout en étant quand même un peu plus prudent dans la procédure. 

Pour reprendre avec les prêts, préférez les emprunts facilement remboursables, c’est-à-dire un emprunt (demande de prêt ou demande de carte de crédit) que vous n’aurez pas de difficulté à rembourser à court terme. Dans cette procédure, la banque peut aussi vous demander un dépôt de garantie selon votre demande. 

  1. Gardez une seule carte de crédit

Ne faites pas le cumul de cartes de crédit ou d’emprunts identiques. C’est peut-être bon pour la frime, mais pas pour ce cas d’espèce. Cela affecte négativement votre cote de crédit et réduit vos chances d’avoir un prêt sans grandes tracasseries. Ayez et utilisez une seule carte de crédit. Il y va de l’augmentation de votre cote de crédit. Pensez-y !

  1. Ne fermez pas vos anciens comptes

Une longue file de crédit, ce n’est pas plus mal. Évitez donc de changer d’institution financière ou de fermer vos anciens comptes. Gardez vos comptes et optez pour un et un seul prestataire bancaire. C’est un indicateur de suivi de vos activités financières et un gage de confiance pour vos prêteurs. Vous aurez votre historique de crédit pour appuyer votre degré de fiabilité et de stabilité auprès de vos prêteurs. Il en est de même pour votre carte de crédit. N’ayez qu’une seule carte, ou à défaut utilisez la plus ancienne. 

  1. Prouvez que vous êtes stable

Il est clair que quelques fois, vous serez à même de connaître quelques obstacles ou contraintes qui bouleverseront votre stabilité. Mais dans la mesure du possible, essayez d’être le plus stable que possible. Ce détail, au demeurant sans importance, rassure davantage les créanciers. Déménagez moins et gardez un emploi stable. 

  1. N’épuisez pas votre crédit en intégralité

Il est préférable de ne pas épuiser tout votre crédit. Ne dépassez pas la moitié de ce qui vous est autorisé. C’est très important ! Autrement dit, sur un crédit de 1000 dollars, n’excédez pas les 500 dollars.  

Close Bitnami banner
Bitnami