10 conseils pour économiser sur l’assurance auto

Bon nombre de consommateurs ne savent pas comment bénéficier de réductions sur leur assurance auto. Ils se laissent alors abuser par les compagnies d’assurance et dépensent plus qu’ils ne devraient pour assurer leur véhicule. Nombreux éléments sont pris en considération lors du calcul de votre prime d’assurance automobile. Outre le dossier de conduite ou du véhicule, cela dépend aussi de votre âge (surprime pour les jeunes conducteurs), votre sexe (réduction pour les femmes) et votre lieu de résidence. Le nombre d’années depuis quand vous détenez votre permis est aussi un facteur déterminant dans ce calcul. Pour ne plus vous faire avoir par les compagnies d’assurance, découvrez dans le présent article 10 conseils qui vous aideront à réduire le coût de votre assurance auto.

conseils pour économiser sur l'assurance auto
Crédit photo : Shutterstock

1. Comparez les soumissions de plusieurs assureurs

Sans vous déplacer (par téléphone ou en ligne), vous pouvez gratuitement obtenir auprès de compagnies d’assurance des propositions de soumissions. Les tarifs varient selon le fournisseur. Celui proposé par certains peut même avoisiner le double de celui d’autres compagnies. Par contre, avec une enquête approfondie, il vous est possible de faire d’importantes économies. Les tarifs proposés par les compagnies d’assurance ne sont pas immuables. Certaines d’entre elles proposent souvent une baisse de prime. Pour ne pas passer à côté d’une telle opportunité, il est conseillé de vous renseigner sur les prix appliqués au moins une fois en deux ans.

Aujourd’hui, il est possible chez nombreuses compagnies d’assurance d’acheter son assurance automobile en ligne. Même qu’avec certaines, l’entièreté des démarches peut se faire en ligne. Néanmoins, cette méthode est quelque peu risquée. En effet, une petite omission faite sur un contrat d’assurance, même dépourvue de mauvaise foi peut entraîner de lourdes conséquences. Au cas où surviendrait un sinistre, votre assureur pourrait en profiter pour réduire le montant de votre réclamation, voire l’annuler. Pour ainsi dire, l’inscription en ligne a ses avantages mais possède également quelques inconvénients. L’un des avantages étant que vous pouvez souvent profiter de tarifs très avantageux. Néanmoins, il faut que vous soyez présent d’esprit.

2. Profitez des rabais

Les tarifs fixés par les compagnies d’assurance auto aux consommateurs ne sont pas immuables. Ils sont négociables et peuvent donc faire objet de rabais, en l’occurrence en cas de renouvellement. D’ailleurs, la norme voudrait qu’à chaque renouvellement, votre compagnie d’assurance vous accorde une réduction de prime. Au cas éventuel où cette dernière refuse, vous pouvez toujours vous rapprocher d’un autre assureur.

3. Assurez juste le nécessaire

Les compagnies d’assurance proposent une pléthore de services complémentaires. Ils sont tous aussi intéressants les uns que les autres : remplacement valeur à neuf, protection pour véhicule loué à court ou à long terme, franchise nulle jusqu’à deux accidents responsables pardonnés. Cette dernière option a pour but d’éviter votre dossier n’en pâte dans les mains de votre assureur. 

Avant de souscrire à une assurance, vous devez au préalable procéder à une analyse rationnelle afin de déterminer quelles protections sont adaptées à votre situation. En effet, les compagnies d’assurance vous proposent parfois des prestations qui ne vous seront pas forcément utiles. Vous devez donc éviter d’y investir et réserver vos économies pour quelque chose de plus utile.

4. Faites preuve de prudence en conduisant

La prudence au volant vous aide à limiter les dépenses liées à l’entretien de votre véhicule. Lesdites dépenses ne concernent pas que l’assurance auto. Vous pouvez également économiser sur vos frais d’essence ainsi que les dépenses liées au permis de conduire. En effet, en cumulant les accidents et réclamations, votre prime d’assurance ne fera qu’augmenter. De plus, le permis vous coûte plus cher lorsque vous avez des points d’inaptitude. Certaines compagnies d’assurance pourraient même refuser d’assurer votre véhicule lorsqu’elles jugent votre dossier trop mauvais.

5. Optez pour une franchise plus élevée

Une franchise peut être définie comme étant la somme laissée à la charge de l’assuré au cas où survient un sinistre dont vous êtes tenu responsable. Plus le montant de la franchise est élevé, moins la somme fixée pour la prime est coûteuse. Il est donc préférable d’accepter des franchises élevées afin de réduire le montant de vos dépenses mensuelles. Cependant, au cas où surviendrait un sinistre, vous devrez payer le montant de ce sinistre, susceptible d’atteindre 1000 dollars. Autant prendre ce risque pour économiser que dépenser une somme colossale pour l’assurance de votre auto.

6. Faites un choix judicieux de véhicule à assurer

Le coût de l’assurance auto varie en fonction des modèles de voitures. Avant d’opter pour un modèle de voiture ou un autre, vous devez vous renseigner sur le coût de à débourser en assurance auto pour chaque modèle. En effet, une telle démarche vous évitera de vous retrouver pris au piège. 

Si le coût de l’assurance auto varie d’un modèle de véhicule à un autre, cela tient essentiellement à deux facteurs. Le premier est relatif au risque de vol et le second au nombre de réclamations enregistrées pour le modèle concerné. En guise d’orientation, une liste est mise à votre disposition. Elle répertorie les véhicules dont le montant de l’assurance est assez élevé ainsi que ceux dont il est le moins élevé (moins volés) au Canada.

7. Prévoyez un budget raisonnable

Vous ne pouvez dépenser en assurance auto un montant supérieur à la valeur réelle de la voiture à assurer. Cela dit, plusieurs éléments entrent en considération lorsqu’il s’agit de procéder à l’évaluation de ce montant. Le premier est relatif au caractère récent ou ancien de l’auto. Pour une voiture que vous utilisez depuis plus de 20 ans, dont l’endomètre a passé la barre des 200 000 kilomètres, vous êtes libre de décliner l’assurance collision. Il vous faut également tenir compte du but principal de vos trajets (personnels ou professionnels). Par ailleurs, le fait que vous soyez seul ou non à faire usage du véhicule est aussi un facteur déterminant.

8. Souscrivez chez un seul assureur

S’il est conseillé d’avoir un seul assureur, c’est parce que cela vous fait bénéficier de certains avantages. En effet, en assurant tous vos biens chez une seule et même compagnie, vous êtes considéré comme un client fidèle. Du coup, la compagnie vous offre des réductions sur les services.

9. Profitez des rabais corporatifs

Au sein de certains services et universités, l’employeur, l’université ou l’ordre professionnel négocie avec certaines auprès de certaines compagnies d’assurance des réductions de tarifs. Ces réductions sont accordées au personnel. À défaut, lorsque vous êtes membre du CAA-Québec ou d’autres associations, certains assureurs vous offrent des tarifs avantageux.

10. Installez un système antivol

Les possibilités de réduction sont plus importantes avec certains systèmes qu’avec d’autres. Au nombre de ceux-ci figurent notamment le système de repérage et le marquage de certaines pièces du véhicule.