5 conseils pour bien choisir sa carte de crédit

Une carte de crédit vous aide à satisfaire plusieurs besoins. C’est pourquoi la choisir en connaissant son rôle et votre situation importe beaucoup. Qu’il s’agisse de votre première carte ou le renouvellement d’une ancienne carte, la valeur à accorder aux conseils ci-dessous vous aidera à déterminer le type de carte qui vous convient le mieux.

carte de credit
Crédit photo : Shutterstock

Selon Association Des Banquiers Canadiens, plus de 75,8 millions de cartes Visa et MasterCard était en circulation au Canada, en 2018 [1]. Avec autant de cartes en circulation, il peut être facile de vous perdre avec toutes les possibilités. Il est donc important de vous poser les bonnes questions avant de choisir votre prochaine carte.

La réponse à ces interrogations vous permettra de connaître la meilleure carte de crédit selon votre statut et de mieux l’utiliser, soit pour améliorer votre crédit ou pour d’autres fins. 

1. Déterminer utilisation de votre carte de crédit 

Cette première étape vous aide à déterminer le rôle spécifique attaché à votre carte. Il ne s’agit pas seulement de ce que vous comptez acheter avec cette carte, mais surtout de son usage pour votre profil de crédit. En effet, une carte de crédit, lorsque vous en utilisez une pour la première fois, elle vous sert à construire un profil de crédit. De même, elle vous permet de l’améliorer pour prétendre à un prêt quelconque en cas de besoins financiers importants. 

Afin de jouir de l’usage de votre carte de crédit au bénéfice de votre profil, il faut qu’elle soit garantie et prépayée. Ces deux conditions concourent à l’ultime finalité de vous constituer un statut d’emprunteur. Par ailleurs, la qualité de votre profil est fonction de la façon dont vous utilisez votre carte. En effet, une carte de crédit préfinancée contient un montant très bas que vous devez solder à l’avance. Ce qui est positif pour votre fameux profil du fait que cette action responsable constitue aussi votre habitude de paiement avec la carte.

Par exemple, en vue de réduire vos dépenses dans le cadre des périodes de fêtes de fin d’année, vous pouvez opter pour une carte programmée avec des récompenses. Disponibles partout, ces cartes disposent de diverses offres et peuvent permettre d’avoir immédiatement accès à une somme d’argent à l’ouverture. L’usage de ces cartes vous donne en effet de bénéficier de cadeaux sur vos achats à la rentrée scolaire ou à Noël.

De plus, si vous désirez rembourser d’autres cartes avec un taux d’intérêt nul ou réduit, une nouvelle carte de crédit peut vous y aider grâce aux offres de lancement. Pour ce faire, il vous faut transférer le solde d’une carte à 0 % d’intérêt neuve que vous aurez ouvert pour 12 à 18 mois vers celles à rembourser. Ce processus peut vous permettre de solder vos différentes factures rapidement en vous exonérant de l’obligation de payer les intérêts.   

2. Savoir quand vous désirez l’utiliser

Selon le type de carte de crédit, l’utilisation que vous en faites différera. Par exemple, dans le cas d’une carte avec des récompenses, pour maximiser vos gains, votre usage consisterait à rembourser la carte mensuellement après vos achats quotidiens. Or, dans une autre situation, votre obligation de vous en servir en vue de construire ou de reconstruire votre profil prendra le dessus et vous orientera à avoir des habitudes de paiement et d’utilisation différentes. 

D’abord, comprenez qu’une carte de crédit équivaut à un prêt de votre banque que vous pouvez rembourser et contracter plusieurs fois. Ainsi, comme tout type de prêt octroyé par une institution financière, vous devez compenser le risque que court votre prêteur en vous prêtant de l’argent et le prestige de disposer de la carte à travers les taux d’intérêt et les frais annuels. 

3. Regarder les taux d’intérêts

Correspondant au taux annuel effectif global (TAEG), il se paie sur les achats et les transferts de solde. Pour éviter de sentir le coût de ce taux, vous pouvez faire des paiements mensuels pour rembourser votre carte de crédit. Plus votre solde s’élève et dure, plus le TAEG se révèle d’emblée plus important. En plus, le TAEG est presque nul pour les nouvelles cartes de crédit. Cela facilite davantage le remboursement et améliore votre crédit.

4. Vérifier les frais annuels

Les cartes de crédit assorties de frais annuels sont souvent celles qui donnent droit à des récompenses. Avant d’ouvrir une carte de crédit, cherchez à savoir si elle prend en compte ces frais. Car certaines cartes donnant droit à des cadeaux peuvent être ouvertes sans frais annuels. Ainsi, si vous comptez ouvrir une carte sans récompense, rassurez-vous de ce qu’elle n’engage pas ces dus. 

5. Choisir une carte en fonction de votre score de crédit 

Comme cela fonctionne pour la plupart des prêts traditionnellement, l’obtention d’une carte de crédit se réalise lorsque vous avez un bon score de crédit. Plus votre cote de crédit diminue, moins vous aurez d’options de carte de crédit, car les différentes structures financières encouragent l’accord de crédit aux personnes ayant un score de crédit élevé. À ceux-ci s’accorde le privilège d’ouvrir toute carte avec un TAEG égale à 0 % et des récompenses diverses.

D’une part, il importe d’amoindrir vos demandes de carte de crédit, car des dettes en plus réduisent votre score. En effet, chaque carte de crédit offerte vous impute la responsabilité de rembourser des dus. Donc autant de cartes entraînent autant de créance. D’autre part, en considérant que votre score de crédit intervient dans l’obtention d’un crédit, vous pouvez élargir vos choix en optant juste pour quelques cartes que vous rechargerez régulièrement. Certaines cartes (à soldes faibles ou garanties) vous y aideront bien mieux, car elles sont conçues spécialement pour remettre à niveau votre profil.  

Une carte de crédit vous aide à accéder à plusieurs opportunités et à satisfaire vos besoins. Aussi, ce dispositif vous permet de justifier votre bonne foi et votre capacité à prétendre à tous les prêts en participant à la mise au point de votre profil. Par ailleurs, vos diverses habitudes financières entrent également en ligne de compte et définissent votre éligibilité à l’obtention d’une carte de crédit ou d’un prêt. Ces différentes conditions vous donnent d’aboutir à la détermination de la carte de crédit idéale pour vous.

Références:

1. https://cba.ca/Assets/CBA/Documents/Files/Article%20Category/PDF/DB038%20-%20Visa%20%20MCI%20Stats%20-%20Updated%20for%202018%20FR-8-1.pdf